Que peut-on savoir de soi ?

 

Par définition, l'Homme acquiert du savoir et de la connaissance tout au long de l'evolution de son existence.. Mais il est loin de se douter que le problème majeur est de se connaitre soi même. En effet, bien des Hommes ont prétendu se connaitre, en vain. Cependant, cette quête du savoir est dans la nature de l'Homme, ce qui le pousse a l'approfondir de plus en plus.
Se demander ce que l'on peut savoir de soi, est un enjeu considérable. Il y va de notre relation à nous-même et de son succés. Il y va dés lors de notre propre liberté, pour peu que la liberté soit la capacité que nous ayons à disposer de nous-même(AB). Mais difficile est-il de disposer de soi-même si on ne se connait pas bien.. Peut-on d'ailleurs parler de soi-même si on ne parvient pas à coïncider par la pensée avec ce que l'on est.
Dés lors, on peut se demander qu'est-ce qui me permet de me connaitre, est-ce les autres qui me l'apprenne? Les moyens donnés afin de me connaitre comportent-ils des limites? Est-ce que la connaissance complète de soi est possible ou pas? (TB)

Lorsque Socrate, philosophe grec de l'Antiquité recommande "connais-toi toi-même", il n'a pas encore en vue de repondre à la question "qui suis-je?". Se connaitre, au sens initial de la tradition philosophique, c'est d'abord se repérer comme Homme, savoir de quoi l'on est capable, jusqu'où on peut aller, quelles sont les valeurs que l'on doit défendre? Si j'admets qu'un esprit malin me trompe toujours et partout ou, ce qui est la même chose, que je me trompe toujours et partout, dans tous mes jugements et mes idées, que reste-t-il? le philosophe français du 17e siècle, Descartes, répond par l'absolu, il faut bien que moi, moi qui pense et, partant, qui me trompe, je sois ou j'existe, justement pour pouvoir me tromper


Pour toute remarque, écrivez à MINGELEFON@aol.com