L'erreur est-elle humaine ?


Commentaire : J'ai eu 15/20 avec ce sujet mais mon prof est spécial donc je vous garantie pas la meme note mais si ça pe vous inspirer et vous aider! A vos imprimantes!

Tout être a dit un jour «L’erreur est humaine» pour se justifier de son erreur. Mais que veut dire une erreur et le fait d’etre humain?
Selon le dictionnaire une erreur est le résultat de l’action de se tromper. Le fait d’étre humain ou humaine est ce qui est propre à l’homme, à sa nature.Si se tromper est le propre de l’homme pourquoi autrui pense t’il que l’erreur est un défaut ou est inexcusable?
Nous verrons que l’erreur est humaine puis que la faute n’est pas dans la nature de l’homme enfin que l’erreur comprend 2 types de définition.

L’erreur est humaine car l’homme n’est pas parfait mais au contraire un être faillible qui ne détient aucune vérité absolue, mais des vérités fragiles. Une connaissance devient une vérité pour une population quand un grand nombre de personnes y sont adeptes. C’est pourquoi dans l’antiquité, nos ancêtres croyaient à des connaissances qui aujourd’hui nous paraissent illogiques car notre société nous a inculqué d’autres
connaissances en pointant du doigt les anciennes tout comme pourront le faire nos générations futures. Lorsque Galilée affirma que la terre était ronde, à cette même période, beaucoup de personnes croyaient qu’elle était plate. C’est pourquoi Galilée fut pris pour un fou car cette vérité n’était pas celle inculquée dans les moeurs de l’époque, même si aujourd’hui nous savons qu’il avait raison. Donc aucune vérité n’est relative et absolue.
De plus,l’erreur peut servir de point de départ a une
réflexion sur soi même ou tout simplement sur son propre raisonnement. Un dicton dit : «C’est en se trompant qu’on apprend» , l’assimilation de nos erreur nous permet de refuter intérieurement nos défauts ou nos croyances pour nous conduire à la prise de conscience de notre erreur.Lorsqu’on se trompe dans un exercice, et qu’on en a conscience, on cherche alors la bonne solution et par le biais de la correction, on comprend donc mieux la méthode de construction et d’explication.

On peut dire que l’homme est un être imparfait fait de connaissances qui ont été essentiellement construites par ses expériences quel soient bonnes ou mauvaises. L’erreur est essentielle à l’humain donc l‘erreur est humaine. Mais l’erreur est aussi une conséquence de l’inadvertance et l’irresponsabilité de l’homme.

Lorsque je me trompe dans mes choix, je suis responsable de mes actes et donc de mon erreur, je ne peux rejeter la faute sur quelqu’un d’autre ou même sur l’espèce humaine. Une erreur est la résultat d’une démarche qui n’a pas été mûrement réfléchie, où l’humain n’a pas assez procédé avec méthode pour parvenir à la vérité.L’humain est faillible c’est vrai , mais il est aussi doté d’une intelligence incroyable qui peut combler ce risque minime de tromperie. L’humain peut donc réfléchir a toutes possibilités et donc éviter de faire des erreurs ou même des fautes (erreurs morales). On peut aussi rajouter que l’homme est responsable de ses actes vis-à-vis de lui et aussi des autres .Si celui-ci commet une faute il ne peut avoir
d’excuse, car ses erreurs ne sont que le résultat de sa mauvaise démarche intellectuelle.
De plus,l’homme se cache derrière cette expression
«l’erreur est humaine» pour avoir bonne conscience et ne pas se remettre en question. «L’erreur est humaine» est un bon moyen pour se justifier et faire culpabiliser autrui de sa remarque désobligeante. L’homme pourra alors se sentir soulagé et n’aura pas honte de son acte. Il ne se remettra pas en question et aura bonne consciance. Alors que son erreur n’est que la conséquence de sa mauvaise conduite ou son imprudence.Lorsque je casse une vitre et que je me fais disputer, ne suis-je pas tenté de répliquer «l’erreur est humaine» pour me justifier et surtout pour faire culpalisé mon accusateur? Bien sur que si car ma conscience me dit qu’il faut me protéger et ne pas avouer mes faiblesses.

l L’erreur n’est pas le propre de l’homme car elle est le résultat d’une démarche non réfléchie alors que l’homme est intelligent.De plus l’homme se sert de cette expression pour se justifier de ca mauvaise conduite.Enfin l’erreur quelle soit humaine ou pas , peut peut-être être bénéfique à l’homme.

Lorque qu’un individu se trompe, il fait forcément une erreur. Mais cette erreur n’est pas toujours vide d’apport culturel. Une erreur peut être bénéfique à l’homme de part le fait qu’il apprend de nouvelle connaissance et surtout car il peut alors se lancer dans une remise en question de lui-même.Il existe donc des erreurs "positives».Christophe COLOMB croyant découvrir les territoires asiatiques , il se trompa et découvrit l’Amérique. Son erreur fut quand même importante et permetta à l’humanité de voir d’autres continents et plus tard, de transformer le Monde. L’erreur est donc positive et peut agrémenter la connaissance de l’humain.
Mais il existe c’est vrai, des erreurs «négatives» (erreur qui remet en question la sécurité d’autrui et moi et qui n’apporte
rien de bénéfique à l’homme qui la réalise.), qui peuvent être très mauvaises et dangereuses pour l’homme. Lorque l’on fait ou autrui fait un mauvais choix par rapport à son destin ou sa vie, son erreur sera alors un cauchemar qui hantera sa vie et détruira son avenir. Si un médecin se trompe dans une opération et qu’il met en danger la vie de son patient. Son erreur peut être fatale pour sa carrière et même pour son patient.

C’est pourquoi les choix ne doivent pas être pris à la démesure car les erreurs peuvent être dramatiques ou au mieux synonyme de réussite.

En résumé, l’erreur peut être humaine dans le sens où l’homme est faillible mais les choix doivent avoir été à l’avance mûrement réfléchis pour qu’il y ait un minimum d’échec car l’erreur peut être dangereuse ou bénéfique à l’homme ou même à autrui.

Une question peut se poser : Si l’on considère que l’erreur est humaine peut-on pardonner toutes les erreurs?

Merci à Angel pour ce corrigé.